Des idées pour la mise en forme d'une poésie

abécédaire - acrostiche - anagrammes en poésie - antérime - cornichon - croissant - décrire - étreinte - formules de style - haïku - lipogramme- logorallye - métrique - quinine - sextine - terine - univers désenchanté - versification


L' abécédaire impose de ne composer le poème que de mots successifs dont les premières lettres reprennent l'ordre de l'alphabet.
"Ange Blanc Court Devant Elle, Fuyant Galant, Hirsute, Il Jette Képi, Lève Mille Nuances, Ose, Puis Quitte Rose Sans Tricher. "

Imaginer un acrostiche pour M..A..G..A..C..I..T..T..A..

" Les anagrammes en poésie " ---> " l'âme sage épiera mon sens "
Note : une anagramme est le résultat de la permutation des lettres d'un ou plusieurs mots de manière à produire d'autres mots qui ont un sens.
Générateur d'anagrammes, sur ' www.barbery.net '.

Les antérimes sont des rimes que l'on va placer en début, et non à la fin, des vers successifs.
Tremble à rechercher d'invisibles sens !
Transes qui nous déportent,
Transportent en vain en de confins détours.

Le croissant
Le croissant consiste à écrire des vers composés de mots dont le nombre de lettres va croissant.
Ex. : " A la rue amis, allez suivre Maggali. "


Le cornichon pose la contrainte de choisir des mots dont les deux moitiés présentent un même rapport sémantique (par exemple le tout et la partie) et de composer un texte à partir de ces binômes. Le nom de la formule nous offre un deuxième exemple en la matière : cornichon=corps-nichon... d'où son appellation.

Décrire... un univers désenchanté...


L' étreinte s'organise de rimes embrassées disposées en miroir de façon suivante :
Avec, à notre guise, autant de rimes placées en miroir qu'il est possible d'imaginer.


...A
...E
...I
...O
...U
...Y
...Y
...U
...O
...I
...E
...A
Inventer un haïku
Le haïku est un poème très court d'origine japonaise.
En général, il s'agit d'un tercet composé de 17 syllabes, réparties en 5 / 7 / 5 (trois vers unis par le sens).
Dans la tradition japonaise, il contient une référence à la nature.
C'est une forme sobre, dense et subtile, sans utiliser d'artifices littéraires tels que la rime et la métaphore.
Il peut paraître anodin au premier abord, mais cette peinture d'un instant fugitif exige une certaine profondeur.
La règle du rythme 5 / 7 / 5 n'est pas obligatoirement suivie, le principal tient dans l'expressivité du message.


Idées métriques, versification & formules de style


Le lipogramme est un texte dans lequel l'auteur s'interdit d'utiliser une ou plusieurs lettres


Le logorallye
Il s'agit de composer une histoire ou un poème à partir de mots imposés en contrainte.
En voici 7 : "digitale" - "drugstore' - "volute" - "mandragore" - "guimauve" - "atteler" et "Horacio"...
à articuler en bonne harmonie.

La terine au trois voyelles se construit sur la base de trois tercet (3 strophes de 3 vers chacune).
Trois mêmes mots-rimes seront réutilisés sur chaque strophe en respectant strictement l'ordre suivant :
Strophe I : 1.2.3. ; Strophe II : 3.1.2. ; Strophe III : 2.3.1.

Dans le même esprit, il existe également la quinine (4 strophes de 4 vers avec 4 mots-rimes), la sextine (6 strophes de 6 vers avec 6 mots-rimes), et bien d'autres encore.
La quinine s'organisera ainsi : Strophe I : 1.2.3.4. ; Strophe II : 4.1.3.2. ; Strophe III : 2.4.3.1. ; Strophe IV : 1.2.3.4.
"Bibelot"

foin de l’aboli bibelot
désormais préfère l’ortie
pour juste ce qu’il faut d’émoi

monotone comme l’émoi
de ta conscience bibelot
se frotte ton coeur aux orties

sinon qu’en convive aux orties
tu ne combattrais ton émoi
que d’une bible en bibelots




Vous souhaitez voir fleurir l'une de vos graines de lune sur l'univers de Mag ?
A vous de jouer !

Votre adresse e-mail : elle est impérative, pour pouvoir vous répondre

Votre texte :